login
+64 9 827 85 25 (INT)
info@detournz.com
login

CheapaHiTop-B
 

Voyager en self-contained en Nouvelle-Zélande


La Nouvelle-Zélande est la destination idéale pour pratiquer le « freedom camping », aussi appelé « camping sauvage », offrant la possibilité aux voyageurs, souhaitant dormir à la belle étoile, plus d’une centaine de sites dans tout le pays.
 
Dans cet article, nous aborderons les points suivants :
 

Ce phénomène impactant l’environnement est de plus en plus réglementé par le gouvernement, qui a décidé de limiter leur accès aux véhicules «self-contained » principalement.
Depuis décembre 2023, de nouvelles exigences sont instaurées :
les véhicules « self-contained » doivent désormais disposer d’une toilette fixe. Mais pas de panique, les législations se feront progressivement.

 

La certification "bleue" est une norme précédente qui reste valide tant que sa date n'est pas atteinte.

 
 
La nouvelle certification "verte" : À partir du 7 décembre 2024, les véhicules de location devront arborer le mandat vert. Quant aux véhicules privés, la date est fixée au 7 juin 2025.
 

Un véhicule certifié « self-contained » ou « autonome », est conçu pour répondre à des normes sanitaires et permet d’y vivre en autonomie pendant quelques jours grâce à ses équipements adaptés.

 

2 - Combien de temps un véhicule self-contained me permet-il d’être autonome ?

 

Généralement, vous pouvez compter sur environ trois jours, en fonction de votre utilisation de la batterie qui alimente les lumières et le frigo, cela peut être un peu plus ou un peu moins.

 

Rien ne vous interdit de rester en dehors des campings pour la durée totale de votre voyage mais les appareils connectés à la batterie pourraient ne pas fonctionner aussi efficacement sans une recharge régulière.

 

Attention : les prises de courant ne fonctionnent pas si vous n'êtes pas connecté à l'électricité dans les campings !

 

3 - Quels sont les équipements obligatoires ?

Voici les équipements obligatoires à inclure dans votre van pour se conformer aux nouvelles normes de « self-contained »
 

  •  Réservoir d'eau potable avec une capacité de 12 L par personne minimum
  •  Évier relié via un siphon à un réservoir d'eau usée hermétiquement fermé (capacité du réservoir de 12 L par personne minimum)
  •  Tuyau d'évacuation de 3m pour les réservoirs équipés ou suffisamment long pour se connecter à un réservoir portable étanche
  •  Poubelle avec un couvercle
  •  Toilette fixe avec une capacité minimale de 3 L par personne (Les toilettes portables peuvent encore être utilisées si votre certificat bleu est encore valable.)

4 - Où stationner avec un véhicule self-contained?

1. Camping sauvage
 
Il est permis aux véhicules « self-contained », de faire du camping sauvage sur une grande partie des terres publiques et communales mais il existe des exceptions ou conditions spéciales dans certaines zones.
 
Une liste des sites où le camping sauvage est interdit existe.
Notez que tous les sites ne sont pas répertoriés sur la carte, ceci n'est qu'une infime partie des territoires où le stationnement est interdit.
 
Faites attention aux panneaux. Dans le doute demandez l’avis aux riverains ou changez d’emplacement.
 
Pour les plus téméraires qui oseraient braver les règles en stationnant à un emplacement interdit ou avec un véhicule non-autorisé, le gouvernement néo-zélandais a prévu une amende salée de 400$.
 

Paiement d'une amende : Si vous louez le véhicule, le loueur reçoit l’amende puis vous l’envoie. Elle peut être réglée dans n’importe quel bureau de poste ou sur le site internet du Ministère de la Justice de la Nouvelle-Zélande : About fines | New Zealand Ministry of Justice.

 
Nous vous conseillons d’utiliser les applications Rankers, Camperate ou Wikicamps pour connaître les sites autorisés.
 
Prenez conscience que ces sites sont des espaces protégés donc soyez respectueux envers ces lieux, les riverains et tous les campeurs qui passeront après vous !
 
Connaître les règles concernant le camping sauvage dans les différentes zones de la Nouvelle-Zélande sur le site : Freedom camping rules
 
 
2. Les campings payants (ex Top 10 ou Kiwi Holidays park )
 
park-photo-3 (1)-353
 
Ces sites payants sont conseillés dans votre itinéraire pour se brancher à l’électricité environ toutes les 3 nuits.
 
Ils offrent un niveau de confort très apprécié par les voyageurs. En effet, les sites sont bien aménagés disposant de douche, d'une cuisine équipée avec frigidaire, micro-ondes, d’espaces de loisir et bien plus. Le cadre est agréable et sécurisé. Puis il facilite les rencontres avec d’autres campeurs Néo-zélandais.
 
Pour plus de détails sur les installations, consultez les liens suivant : TOP 10 Holiday Parks et Holiday Parks New Zealand
 
En fonction de vos itinéraires, ces campings peuvent être une option plus pratique que de rouler pendant des heures à la recherche d’un DOC ou d’un lieu où faire du camping sauvage. En revanche, ça représente un certain coût et il faut souvent les réserver à l’avance en haute saison.
 
3. Les campings du Département de la Conservation (DOC)
 
campervan-hero-61
 
Les parcs nationaux ou régionaux géré par le DOC sont assez basiques mais dans un cadre naturel exceptionnel avec des prix plutôt intéressants ! Que ça soit en milieu forestier ou sur des plages, les DOC proposent plus de 200 campings dans tout le pays.
 
C’est une solution pas cher, avec très peu de souci de disponibilité. Certains campings du DOC peuvent être gratuits. Mais ne vous attendez pas à du grand luxe ! Les sites ne sont pas toujours équipés. Dans les meilleurs des cas, vous disposerez des douches, une cuisinière, d’une laverie qui coûte environ 20$ NZD par adulte.
 
Vous avez la possibilité de prendre un abonnement de 30 jours pour 95$NZD par adulte. Cela vous donne accès à une grande majorité des campings du DOC sans avoir à payer sur place..
 
 
4. Le camping chez l’habitant - OKAY 2 STAY
 
Detour encourage les voyageurs à partager une expérience authentique avec les producteurs locaux. C’est ce que propose Okay 2 Stay, passer la nuit dans votre camping-car self-contained sur les terrains de producteurs de vins, miel, café, … une vraie expérience gustative !
 
Important : Autorisé seulement aux véhicules self-contained !
 
Pour vous inscrire c’est simple, tout se fait en ligne via le site OKAY 2 STAY.
L’adhésion annuelle coûte 59$ et vous donne un accès gratuit à une centaine de sites réparties dans tout le pays.

 

5 - Est-ce que la location d’un van self-contained coûte plus cher qu’un van non self-contained ?

En règle générale un véhicule “self-contained” se loue plus cher qu’un véhicule non certifié. En moyenne, les voyageurs économisent +/- 20NZ$ pour la location d’un véhicule non certifié par jour. A vous de faire les calculs selon vos besoins ou demandez à votre conseiller Detour Travel.
Detour vous accompagne dans le choix qui pourrait-être le plus judicieux pour vous !
 

6 - Voyager en self-contained ou non ?

Tout dépend combien de fois vous pensez faire du camping sauvage.
Si vous envisagez de passer la plupart de votre séjour dans des campings payants pour profiter des infrastructures alors il n'est pas nécessaire d'opter pour un véhicule self-contained.
De plus, il est tout à fait possible de pratiquer le camping sauvage dans certains campings du DOC ou sur certaines aires de stationnement.


Si en revanche vous êtes certains de faire une grande majorité de votre voyage en camping sauvage, un vehicule self contained est necessaire.
Maintenant nombreux sont les voyageurs qui alternent entre des campings payants et gratuits afin de varier les plaisirs et croyez-nous, le voyage est tout aussi beau ! Puis gardez à l’esprit que les passages dans les campings sont obligatoires pour se connecter à l’électricité.

Par expérience nous constatons que les jeunes voyageurs font beaucoup de camping sauvage pour économiser les nuitées en camping donc un véhicule Self Contained est recommendé. Les familles restent souvent en camping pour profiter des infrastructures (aire de jeux, sanitaire, sécurisé, ...) donc les véhicules Self Contained ne sont pas essentiels. Enfin les couples et voyageurs seuls alternent entre camping payant et camping sauvage donc il faut choisir l'option de véhicule en fonction du ratio.   
En bref, voyager en self-contained n’est pas indispensable, cela dépend de vos besoins en termes de confort, infratructure et budget, tout en gardant à l'esprit les coûts supplémentaires et les limites d'autonomie.
 

7 - Je désire acheter un van en Nouvelle-Zélande comment faire pour le rendre self-contained?

 

1. Assurez-vous que votre van a rempli toutes les exigences en termes d’équipements

2. Vous devrez faire inspecter votre véhicule.
L’inspection doit être faite par un agent « self-containment » de la NZMCA ou d’une société agréée tel que « Self-containment ». Des frais sont payables à la fois pour l’inspection et le certificat et varient d’un individu à l’autre. En général, ils coûtent aux alentours de 150NZ$.
3. Recevez votre certification

À la suite de l’inspection, il faudra patienter entre 8 et 10 jours pour recevoir le certificat, une
carte à apposer à l'avant du pare-brise indiquant les informations du véhicule et le nombre d'occupants autorisé à y vivre, ainsi qu'un autocollant à coller à l'arrière.
Il est possible de vérifier la validité de votre certificat sur le site de la NZMCA : Recherche de véhicule SC
La certification est valable pour une période de 4 ans, sauf si des ajustements sont effectués sur un des éléments inclus par le certificat, auquel cas une nouvelle vérification est requise.

 

8 - Acheter ou louer un van ?

Tout dépendra de votre durée sur place en Nouvelle-Zélande.

En effet, si vous voyagez pour une durée assez longue, supérieure à 4 mois, l’achat d’un van semble plus intéressant financièrement car vous avez une possibilité de revente en fin de séjour.
Lorsque vous désirez acheter un van, il faudra être patient pour dénicher le bon véhicule, vous perdez plusieurs jours sur place pour trouver le bon compagnon de route.
L’achat du van idéal sera très important car tous les frais annexes sont à votre charge (mécaniques, assurances, transformation self-contained…) et votre van doit pouvoir être revendu en fin de séjour.

Si vous êtes en Nouvelle-Zélande pour une durée inférieure à 4 mois, la location d’un van sera alors plus appropriée.
Vous recevez des réductions longue durée, vous ne devez pas vous soucier d’une éventuelle revente, en cas de problème mécanique ou autre, tout est pris en charge…
Bref, vous avez plus de liberté et vous pouvez alors profiter pleinement de votre séjour ici. Par contre, en fin de séjour, vous rendez les clés, sans possibilité d’amoindrir les frais avec une revente éventuelle de véhicule.


Si vous avez besoin de plus de conseils, écrivez-nous, nous sommes là pour vous !

Request a quote
Arriving
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Arriving in AucklandWellingtonChristchurchQueenstownOther
Departing
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Departing from AucklandWellingtonChristchurchQueenstownOther
Maui low-res BW-453 wenderkreisen logo logo-apollo- starrvlogo-840-438 escapeBW2 campervan-hire-nz-spaceship-logoBW PH-logo-HORiZONTAL-small jucyBW BRITZ-LOGO-MONO bw kiwi campers logo-808 Travellers-Autobarn bw

RECEIVE OUR NEWSLETTER

Subscribe today to receive our
best
offers and promotions
Email*
In order to assist us in reducing spam, please type the characters you see:

STAY IN TOUCH

      f logo       skypelogo

CONTACT US

Address: Unit 5, 3091 Great North Rd,
New Lynn, Auckland 0600
New Zealand
Tel: +64 9 827 8525

mail info@detournz.com