login
0508 338 687 (NZ) +64 9 827 85 25 (INT)
info@detournz.com
login
Britz-camping-car-6couchages-banner1
 

10 Conseils pour préparer votre voyage en Camping-car en Nouvelle-Zélande


Partir en vacances en camping-car est pour la majorité des voyageurs une expérience nouvelle. Vous avez donc certainement de nombreuses questions sur cette formule de voyage qui vous apporte tant de liberté !

Vous trouverez ici 10 conseils pratiques pour un voyage réussi en camping-car.
 


1. Bien choisir son véhicule

Chaque camping-car a un agencement et des équipements bien particuliers, donc en fonction de vos besoins il est important de bien choisir votre véhicule.
Par exemple : Si vous souhaitez faire beaucoup de camping sauvage, choisissez un véhicule avec une grande autonomie d’eau (grande citerne), un filtre pour boire l’eau du robinet, et des panneaux solaires.
Si vous voyagez à 2 adultes mais ne souhaitez pas faire et défaire votre lit tous les jours, choisissez un camping-car 4 couchages.
 

2. Que comprend et ne comprend pas le prix de la location 

Chaque loueur propose des prestations différentes. En effet, certains loueurs ont des frais cachés tels que la taxe sur le diesel, des frais supplémentaires pour un conducteur en plus, une caution, des frais de remplissage de la bonbonne de gaz,… Il sera donc important de prendre tous ces frais en compte, car certains loueurs qui paraissent plus économiques au premier abord peuvent en réalité revenir beaucoup plus cher. N’hésitez pas à demander conseil à notre équipe, on pourra vous aider dans votre comparaison.
 

3. Ai-je besoin d’une assurance et si oui laquelle ?

Cette question revient très souvent. Si vous souhaitez passer des vacances en toute sérénité la réponse est OUI vous avez besoin d’une assurance, mais maintenant laquelle est la mieux adaptée.
3 options s’offrent à vous :
  • L’assurance de votre carte de paiement (Visa, MasterCard, Amex, …). Cette option n’est dans la plus part du temps pas possible, car le véhicule loué fait souvent plus de 3.5T ou plus de 8m3. A vous de vérifier avec votre banque quelles sont les conditions d’assurance.
  • Votre assurance complémentaire de voyage. Certaines assurances couvrent, en plus des éléments standards (rapatriement, maladie, …),  la franchise en cas d’accident. En revanche, vous serez débité par le loueur du montant de cette franchise, et remboursé par l’assurance quelques semaines plus tard. Ceci est une option si vous pouvez vous permettre d’avancer une franchise de 5000 NZD ou plus pendant quelque temps.
  • L’assurance du loueur de camping-car. Déchiffrer les différentes options est parfois assez difficile, et la plus chère n’est pas forcement la mieux. En revanche, si les 2 options ci-dessus n’ont pas abouti, vous aurez besoin de cette assurance. Lire notre page sur les assurances pour plus d’information.
NB : Tous nos partenaires vous offrent une assistance routière 24h/24.


4. Que dois-je prendre avec moi pour un voyage en camping-car ?

Partir en camping-car, c’est comme louer un appartement équipé pour ses vacances. Les véhicules sont entièrement fournis. Vous y trouverez tout l’équipement d’une cuisine standard, tels que couverts, ustensiles de cuisine, torchons, liquide vaisselle, tire-bouchon, passoire, verres à eau, verres à vins, casseroles, bouilloires, cafetière à piston, grille-pain,…
Vous avez aussi les draps, les couvertures, le duvet, cintres, des pinces à linge, des serviettes de bain,...
Vous n’avez donc qu’à prendre vos habits et effets personnels.
Pour faciliter le rangement, utilisez un sac souple et non une grosse valise rigide qui sera difficile à ranger.
N’oubliez pas d’emporter votre permis de conduire international (vous pouvez l’obtenir à la préfecture gratuitement), ou une traduction certifiée en anglais.
Ainsi qu’un adaptateur pour les prises, une torche, des CDs pour la route, une serviette de plage, des lunetes de soleil et une trousse à pharmacie (crème solaire, Biaffine, lotion anti-moustique).
Regardez notre checklist indispensable pour ne rien oublier.


5. Camping traditionnel ? Camping sauvage ?

Voyager en camping-car offre une flexibilité sans comparaison avec les autres options de voyage. Vous pouvez en fonction de vos envies, de la météo, des autres voyageurs,  choisir  de rester plus longtemps à un endroit ou lever le camp plus tôt. Mais quels sont ces endroits magiques où vous pouvez établir votre petit coin de paradis ?
Il existe 4 options de camping :
  • La première et la plus connue est dans les campings traditionnels. Vous payez par nuitée un emplacement pour votre véhicule et les voyageurs. Dans ces campings, vous pouvez vous brancher à une borne et recharger la batterie de votre camping-car, vider vos eaux usées et remplir la citerne d’eau douce. Ce sont des campings privés avec des infrastructures et un emplacement plus ou moins bon en fonction de leur nombre d’étoiles.
  • La deuxième option est de rester dans des campings du DOC (Department of Conservation). Ce sont des aires aménagées par l’Etat dans des parcs régionaux et nationaux pour les vacanciers. Ces aires sont assez basiques, mais sont placées la plupart du temps dans des lieux exceptionnels (au bord de lacs, de rivières, sur une plage ou dans de magnifiques forêts). Peu excessifs (quelques dollars par nuit), les campings du DOC sont très populaires.
  • La troisième est le camping sauvage. Avec cette méthode de camping, il est tout à fait possible de faire du camping sauvage dans le pays, mais certaines règles sont à suivre. Tout d’abord, vous devez être dans un véhicule « fully contained » (avec toilette et douche), vous devez respecter les interdictions si indiquées et ne laisser aucune trace de votre passage. Si vous êtes dans le doute au sujet d’un emplacement, informez-vous auprès des i-sites (office du tourisme local) sur la possibilité de camping sauvage dans le coin, ou n’hésitez pas à frapper à la porte des habitations proches d’où vous souhaitez passer la nuit. Souvent, vous aurez une réponse positive et même amicale.
  • La quatrième option et la moins connue est de prendre un abonnement avec Okay To Stay. Vous avez ensuite accès à un réseau de propriétés privées tels que des fermes, vignobles, vergers, petits musées locaux,… où vous pouvez passer la nuit gratuitement dans votre camping-car. En plus de camper dans un endroit sécurisé, vous rencontrez des locaux et vous visiterez le pays comme peu de touristes l’ont fait. 
Dans tous les cas, privilégiez toujours les endroits plats et horizontaux pour vous assurer de passer une bonne nuit.


6. La conduite d’un camping-car

Même si les camping-cars sont faciles à manœuvrer et à conduire, il faut toujours se rappeler que vous n’êtes pas dans un véhicule de gabarit et de poids similaire à une voiture de tourisme. Voici quelques conseils pour vous faciliter la conduite dans le pays.
  • La conduite est à gauche mais le conducteur est toujours situé au « milieu de la route »
  • N’oubliez jamais la hauteur de votre véhicule, surtout lorsque vous vous garez sous des arbres ou des abris.
  • La limitation de vitesse est de 100km/h maximum. Cependant, éviter de vous presser et profitez des beautés d’Aotearoa, la route fait partie intégrante de votre séjour.
  • Soyez attentif lorsque un poids lourd vous dépasse, la « gifle » est beaucoup plus ressentie en camping-car.
  • Ne soyez pas surpris si sur des routes à plusieurs voies un véhicule vous double sur la gauche.
  • Regardez ce qui se passe sur la route devant, et non qui vous suit derrière. 
  • Laissez passer les véhicules qui sont derrière vous seulement si vous jugez la manœuvre non dangereuse.
  • Anticipez les actions des autres véhicules. La distance de freinage et d’accélération en camping-car est plus longue
  • Respectez et rallongez les distances de sécurité
  • Roulez si possible pendant la journée pour éviter les mauvaises surprises.

 
7. Conduire et se garer en ville

La conduite du camping-car est relativement facile, vous vous habituerez très rapidement.
En ville, par contre, cela peut devenir plus compliqué dans la mesure où il y a plus de monde et moins d’espace.
Nous vous conseillons donc de ne pas faire de créneaux en ville, et de privilégier des emplacements payants où vous ne devrez pas trop manœuvrer. Généralement, vous ne pourrez pas camper dans les villes, il est plus indiqué de sortir légèrement des grandes agglomérations ou d’aller dans les campings de la ville.


8. Les stations d’épuration

Lorsque vous utilisez un camping-car, il est important d’être responsable et d’adopter le bon comportement lorsque vous videz vos toilettes et eaux usées. Vous devez toujours utiliser les stations d’épuration ou de vidange prévues à cet effet.
C’est très important pour l’environnement en Nouvelle-Zélande.
Les stations d’épuration sont localisées dans la plupart des campings, holidays park ou dans les principales villes et villages.
Vous pouvez trouver la station de vidange la plus proche de vous en cliquant ici
Et sur la route, n’oubliez pas de rechercher le signe suivant qui vous indiquera la prochaine station de vidange.
Look out for the distinctive blue dump station logo!


9. Avant de prendre la route

Avant de prendre la route pour une nouvelle étape, n’oubliez pas de toujours vérifier que les accessoires (intérieurs et extérieurs) dans le camping-car soient bien rangés et ne bougent pas, afin de ne pas se retrouver à terre au premier virage. Verrouillez les placards, portes intérieures et la porte du réfrigérateur.
Dans le même ordre d’idée, si vous utilisez votre câble électrique, assurez-vous qu’il soit débranché et bien rangé dans votre camping-car avant de prendre la route.
Même chose pour la bonbonne de gaz, assurez-vous bien qu'elle soit fermée au moment du départ.
Et enfin pour éviter que les verres et assiettes se touchent et provoquent un petit bruit qui peut devenir désagréable lorsque vous roulez, il vous suffira de mettre un essuie-tout entre les ustensiles, et le tour sera réglé !

 

10. Rester hors des campings le plus longtemps possible

L'avantage de partir en vacances en camping-car est d'être le plus autonome possible, de pouvoir dormir où l'on veut et quand on veut sans penser au niveau de la citerne d'eau fraîche, à la citerne des eaux usées et au niveau de batterie. Voilà quelques conseils pratiques qui vous permettront de rester plus longtemps hors des campings et plus loin hors des sentiers battus.
  • Levez-vous tôt et couchez-vous tôt, vous utiliserez moins d'électricité en soirée.
  • Allumez seulement les lumières si nécessaire.
  • Eteignez l'allimentation du réfrigérateur la nuit.
  • Ayez 1 ou 2 repas qui peuvent se cuisiner sans gaz et sans électricité.
  • Pour faire la vaisselle, remplissez l'évier et utilisez la même eau pour laver et rincer (la façon kiwi).
  • Pour les plus routards, une douche tous les 2 jours suffit. 
  • Lorsque vous faites le plein d'eau fraîche, n'oubliez pas de vider les eaux usées en même temps même si la cuve n'est pas pleine.
  • Utilisez les toilettes publiques lorsque c'est possible.
  • Privilégiez les campings du DOC où vous pouvez trouver parfois des toilettes et des douches froides.







 
Request a quote
Arriving
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Arriving in AucklandWellingtonChristchurchQueenstownOther
Departing
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Departing from AucklandWellingtonChristchurchQueenstownOther


nos-client-parlent
Maui low-res BW-453 wenderkreisen logo logo-apollo- starrvlogo-840-438 escapeBW2 campervan-hire-nz-spaceship-logoBW Mighty-Campers2 jucyBW BRITZ-LOGO-MONO bw kiwi campers logo-808 Cheapa-Campa-logo-bw

RECEIVE OUR NEWSLETTER

Subscribe today to receive our
best
offers and promotions
Email*

STAY IN TOUCH

      f logo       skypelogo

CONTACT US

Address: Unit 5, 3091 Great North Rd,
New Lynn, Auckland 0600
New Zealand
Tel: +64 9 827 8525

mail info@detournz.com